• Actualités

Assurance épargne branche 26

Les produits de la Branche 26 sont, pour les sociétés, les associations et les pouvoirs publics, une alternative intéressante au contrat de la branche 21 ou de la branche 23, car les conditions de souscription sont moins strictes. Ces contrats ne prévoient en effet aucun assuré, ni aucun bénéficiaire à leur terme ; ils peuvent cependant être considérés comme des produits d'assurance-vie.

Caractéristiques de la branche 26 :

  • capitalisation
  • durée variable (la plupart du temps, max. 8 ans)
  • rendement garanti (éventuellement, participation bénéficiaire)

Avantages de la branche 26 :

  • pour les entreprises et les particuliers
  • toutes les conditions sont déterminées au préalable dans le contrat et s'appliquent pour toute la durée du contrat
  • ce produit est assorti d'un rendement minimal garanti, éventuellement complété par une participation bénéficiaire (la situation est réexaminée chaque année)
  • le montant est disponible/peut être demandé à tout moment
  • le principe de la capitalisation s'applique, ce qui signifie que les intérêts produisent à leur tour des intérêts
  • aucune taxe d'assurance de 2 % comme pour les produits des Branches 21 et 23

   

Assurance épargne branche 21

Si vous souhaitez combiner sécurité financière et rendement intéressant, l'assurance épargne de la branche 21 vous intéressera peut-être !

Les produits de la Branche 21 sont des assurances épargne à taux d'intérêt fixe, présentant les caractéristiques suivantes :

  • Protection absolue du capital. Garanti par la compagnie d'assurances avec, en plus, la garantie de dépôt de 100 000 euros accordée par les pouvoirs publics.
  • Formules avec et sans rendement garanti. Les formules à rendement garanti peuvent être majorées d'une participation bénéficiaire.
  • Formule intéressante pour la planification de la succession.
  • Après huit ans et un jour, les intérêts sont exonérés de précompte mobilier. Vous pourrez à ce moment reprendre les capitaux, sans frais ni sans précompte mobilier. Vous pourrez aussi choisir de poursuivre le contrat et de procéder à des versements supplémentaires, sur lesquels vous ne devrez du reste plus verser le moindre précompte mobilier.
  • Les coûts à la souscription se ventilent en une taxe publique de 2 % et les frais de la compagnie. Cette taxe et ces charges ne sont dues qu’à une seule occasion, lors de la souscription et pour les versements supplémentaires.

   

Assurance épargne branche 23

Un produit de la branche 23 est un produit de la branche 21 sous la forme d'un contrat d'assurance-vie, à cette différence près qu'un produit de la branche 23 est lié à des fonds de placement. Le rendement dépend donc des performances de ces fonds et il peut être positif ou négatif. Par rapport au produit de la branche 21, une perte du capital est donc possible, même si, la plupart du temps, le rendement peut également être supérieur.

Vous trouverez ci-dessous les avantages de l'assurance de la Branche 23 :

  • exonération du précompte mobilier après huit ans et un jour
  • selon la compagnie ou le produit, vous pouvez intégrer une couverture décès
  • rendement potentiellement supérieur
  • possibilité de mise d’entrée réduite
  • libre choix du bénéficiaire en cas de décès
  • instrument pratique pour la planification de la succession
  • grande diversification des fonds de placement

   

Epargne pension

Le vieillissement et la crise financière s'accompagnent de la nécessité de travailler plus longtemps, mais aussi et surtout d'une diminution des retraites dont nous pourrons « profiter » lorsque nous aurons atteint l'âge fatidique. Plus que jamais, nous devons donc nous constituer notre propre poire pour la soif.

La pension que nous percevrons pour nos vieux jours se décline en quatre piliers :

  • La pension légale
  • Pension constituée par l'employeur (plan de retraite, assurance groupe,...)
  • Pension constituée par ses propres soins au moyen de produits fiscalement intéressants (épargne-pension ou épargne à long terme), qui sont également encouragés par les pouvoirs publics et qui seront déductibles fiscalement à concurrence de 30 % du montant maximal
  • L'épargne individuelle et les placements en vue de la pension

   

wedo4you

Que faisons-nous pour vous?
Après une analyse de votre capacité d'épargne et une estimation du risque que vous souhaitez endosser sur votre rendement et sur votre capital, nous vous proposerons une solution idéale au moyen des formules d'épargne disponibles (voir épargne fiscale et épargne libre).

En nous appuyant sur un rendement estimé, nous vous prédirons à l'avance le montant approximatif que vous pourrez escompter à l'âge de la retraite et nous vous donnerons une idée précise de l'avantage fiscal dont vous bénéficierez chaque année.

Pension Libre Complémentaire Indépendant

Les indépendants à titre principal et accessoire, les conjoints aidants et les aidants indépendants peuvent souscrire une Pension libre complémentaire pour indépendant, mieux connue sous l'abréviation PLCI. À l'instar de l'épargne-pension, la déductibilité fiscale est liée à des montants maximaux autorisés, qui sont revus chaque année.

Pour une PLCI classique, qui prévoit un capital pension à l'échéance, les indépendants peuvent verser un maximum de 8,17 % des revenus sur lesquels ils ont payé des cotisations sociales. Le plafond pour 2014 s'élève à 3027,09 euros ; la prime minimale est de 100 euros.

 

   

 

Les revenus d'il y a trois ans

La prime maximale est donc calculée sur la base de vos revenus d’il y a trois ans. Que devez-vous faire si vous venez de débuter votre activité d'indépendant ? Cela ne pose en réalité aucun problème : vous pouvez, en tant que jeune indépendant, souscrire une PLCI dont le montant des cotisations dépendra de deux paramètres : votre statut et les cotisations sociales que vous versez.

  • Si vous êtes indépendant à titre principal depuis moins de trois ans et si vous versez la cotisation minimale, vous pourrez investir un maximum égal à 8,17 % du revenu de référence fictif pour entrepreneurs débutants, ce qui correspond à une prime annuelle de 1048,26 euros.
  • Si vous êtes indépendant à titre principal depuis moins de trois ans et si vous versez volontairement des cotisations sociales supérieures, calculées sur un revenu estimé, vous pourrez dans ce cas investir un montant égal à maximum 8,17 % de ce revenu estimé, avec un maximum annuel de 3027,09 euros.
  • Si vous êtes indépendant à titre accessoire depuis moins de trois ans, vous pourrez verser un montant maximal égal à 8,17 % du revenu estimé (pour autant qu'il soit égal ou supérieur à 12 830 euros), avec un maximum annuel de 3027,09 euros.

Attention : les primes donnent non seulement droit à des avantages fiscaux, mais l’indépendant pourra aussi verser moins de cotisations sociales.

Engagement individuel de pension

En Belgique, de très nombreux salariés bénéficient d'une assurance groupe souscrite par leur employeur. De même, les indépendants en société désireux de se constituer une pension complémentaire peuvent la financer par le biais d'une assurance vie, notamment grâce à l'Engagement individuel de pension ou EIP.

Ce produit est également appelé « assurance groupe pour indépendants ». Même s'il y a effectivement un peu de cela, plusieurs différences majeures distinguent une assurance groupe d'un EIP. La principale différence est probablement la possibilité de souscrire un EIP pour un seul dirigeant d'entreprise indépendant, tandis que les polices d’assurance groupe doivent toujours être souscrites au profit d’une catégorie de bénéficiaires (les cadres, par exemple).

La règle des 80 %

La société acquitte les primes pour l’EIP et peut les déduire en tant que frais professionnels. Il convient cependant à cet effet de respecter la règle des 80 %, en vertu de laquelle la pension légale et la pension d'entreprise complémentaire ne peuvent pas - ensemble - excéder 80 % de la dernière rémunération brute du bénéficiaire durant sa carrière active.

Le back-service

Grâce au back-service, l'indépendant peut procéder, par l'intermédiaire de sa société, à des versements supplémentaires destinés à combler, de manière fiscalement intéressante, la marge de manœuvre encore disponible sous la limite des 80 %. Cette rétroactivité est intéressante lorsqu'un indépendant augmente sa rémunération ou était salarié durant les premières années de sa carrière professionnelle.

Solution fiscalement intéressante

Les primes sont déductibles pour la société en tant que frais professionnels et l'impôt final qui doit être acquitté par le bénéficiaire s'élève à 16,5 %. Il s'agit donc d'un moyen fiscalement intéressant pour retirer des fonds de la société.

Solution sur mesure

Si une société compte plusieurs gérants, il est parfaitement possible de souscrire une EIP pour chacun d'entre eux. Les garanties peuvent être adaptées individuellement, en fonction des souhaits et des attentes. Par ailleurs, vous pouvez parfaitement cumuler une EIP avec une Pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI).

   

Plus d'articles...

Actualités

Pendant combien de temps vais-je encore bénéficier d’un report pour payer mes primes d’assurance ? 07/05/2021 - Je suis restaurateur. Je dois fermer mon restaurant, ce sont les ordres du gouvernement. Puis-je obtenir un report pour le paiement de mes primes d’assurance ? Lire la suite ...
Quelle assurance pour votre caravane ? 18/04/2021 - La crise du coronavirus aura certainement un impact sur les habitudes de voyage des Belges. À l'avenir, de nombreux Belges choisiront de partir en vacances avec une caravane. Loin des destinations de tourisme de masse. Mais dans quelle mesure la caravane doit-elle être assurée séparément de votre véhicule ? Lire la suite ...
Les seniors sur la route : soyez honnête avec vous-même !  07/04/2021 - Lorsqu'on avance en âge, on court un risque accru de ne plus être en état de conduire un véhicule. L'âge auquel il est sage d'arrêter de conduire varie d'une personne à l'autre. Ajoutons que conduire sa voiture contribue à l'autonomie personnelle et à la santé mentale. Lire la suite ...